Octobre 2010, la galaxie féministe est en ébullition. Celles et ceux qui œuvrent chaque jour pour une égalité entre les sexes et la fin des stéréotypes sexistes crient un immense : ” Enfin ! ” de soulagement. Les plus hautes instances internationales viennent de mettre officiellement à leur agenda le combat pour une plus grande autonomisation des femmes. Les Nations Unies reconnaissent enfin l’ampleur de la tâche à accomplir et crée, dans la foulée, l’ONU Femmes. Pour certaines, il s’agit alors de ” l’avancée la plus importante depuis le droit de vote pour les femmes. ” Toutefois, l’accueil n’est pas si unanime que cela. Alors que certaines craignent un sous-investissement criant, d’autres invitent à la vigilance afin d’ ” éviter la promotion de la Wonder Woman. “.  Elles ne croient pas si bien dire…
Pour téléchargez l’analyse, cliquez sur acrfana_2016_28_superheroines_cdf