En Wallonie, la sensibilisation aux problèmes des abeilles a eu un écho auprès du monde politique: en effet une résolution a été au Parlement Wallon en 2004 et une proposition de décret visant l’interdiction du Fipronil a été déposée, mais non encore discutée par le Parlement.  Au niveau fédéral belge et du ministre de la santé compétent pour l’agréation des produits phytosanitaires, l’écho a été nettement moins favorable dans le sens où le ministre lui même a déclaré ” que la France avait pris une décision précipitée”.

Voir le texte complet de la conférence de presse: téléchargez conference_presse_pesticides