1. Poursuivre le projet européen ” ProRure ” qui est une coordination de 9 pays (Allemagne, Belgique, France, Espagne, Italie, Slovaquie, Bulgarie, Pologne, Roumanie). Proposer au Portugal et à la Suisse de rejoindre le groupe. Coordonnateur : l’Allemagne.
2. Améliorer la communication (coordonnateur : Tomas)
a. La News-letter Europe en effectuant une version allemande,
b. Créer un site web.
3. Faire la promotion de la déclaration des droits des paysans
a. Connaître ce que contient la déclaration,
b. Sensibiliser et motiver nos mouvements et leurs membres,
c. Sensibiliser et motiver nos responsables politiques et institutionnels,
d. Organiser entre nos mouvements l’échange d’information sur nos actions et nous inviter mutuellement à nos évènements importants,
4. Agir auprès du niveau européen pour faire connaître nos positions.
5. Développer dans nos mouvements le thème du changement climatique et de ses conséquences sur nos modes de vie : comment évoluer ver la ” sobriété heureuse “
PLAN D’ACTIONS –  CONTINENTAL ET MONDIAL
Au niveau du continent :
– Concernant le changement climatique, partager nos matériels d’information : documentations, méthodologie pour communiquer. Utiliser les réseaux comme celui de la CIDSE, du groupe ” Villes et villages en transition ” en France…
– Poursuivre la vulgarisation de la déclaration des droits des paysans en la rendant accessible à tous et supporter les mouvements pour que ce texte soit connu.
Au niveau MONDIAL –  FIMARC :
– Créer une équipe pour concevoir et maintenir un site WEB FIMARC. Cette équipe pourrait comporter 1 membre de chaque continent anglophone. Tomas de Slovaquie se propose pour l’Europe et pourrait coordonner le travail.
– Agir auprès des gouvernements, des responsables politiques et institutionnels pour diffuser la déclaration des droits des paysans au niveau mondial avec l’aide de la FIMARC.