Les résultats d’un récent sondage ” Les Wallons et leur espace démocratique ” font émerger de nombreuses questions. Évidemment, pas au niveau de l’information principale. Le citoyen est en perte de contact avec le monde politique et ça ne surprendra personne. Cela dit, le débat très actuel sur le manque de lien entre nos responsables et leur population ne devrait-il pas dépasser ce simple constat ? Il faut pouvoir sortir de cette rengaine et se poser les vraies questions. Cette rupture n’est-elle pas à double sens ? Nos élus ne devraient-ils pas sortir de leurs tours d’ivoire plutôt que d’attendre qu’on se réintéresse, du jour au lendemain, à leur fonctionnement et leurs batailles de pouvoir ? Ne faudrait-il pas élargir le champ de notre compréhension de la chose politique ?
Pour téléchargez l’analyse, cliquez sur acrfana_2016_22_rupture_politique_jlcdf