FWB  WalloBruFrA

Une campagne de communication pour sensibiliser le grand public aux violences conjugales durant cette période de confinement va être lancée ce 13 avril à l’initiative de la Task Force ” Violences conjugales et intrafamiliales ” mise sur pied par les Ministres Bénédicte Linard, Christie Morreale, Nawal Ben Hamou et Barbara Trachte.
Axée sur le slogan ” Rien ne justifie la violence conjugale “, cette campagne sera déclinée en télévision, radio et sur les réseaux sociaux jusqu’au 31 mai. Son but : rappeler que des solutions et des aides existent durant cette phase de confinement et mettre en avant le site et le numéro de la ligne ” écoute violences conjugales “, le 0800 30 030.
L’objectif de la Task force créée fin mars par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof est de coordonner les actions et les efforts face aux violences intrafamiliales en partenariat avec les acteurs de terrain, et d’apporter des réponses transversales et coordonnées.
Parmi celles-ci, la capacité d’écoute de la ligne d’appel a été renforcée afin de faire face à l’augmentation de la demande, qui a doublé depuis le début de la crise du coronavirus. Les horaires des services de chat (plus facilement accessibles par les victimes) ont aussi été très largement élargis.
La capacité d’hébergement d’urgence pour les victimes a également été augmentée en FWB, notamment à Bruxelles où la Cocof a récemment mis à disposition un hôtel exclusivement dédié à l’hébergement de femmes victimes de violences domestiques, avec ou sans enfant, et où elles bénéficient également d’un accueil psycho-social, indispensable dans ce type de situation, grâce à un partenariat avec le secteur associatif.
La campagne a également pour objectif de sensibiliser la population pour que chacun-e soit particulièrement attentif/ve à ses proches et à ses voisines exposées aux violences conjugales et intrafamiliales en cette période de confinement.
Cette campagne, qui sera également diffusée en néerlandais dans les médias bruxellois, se veut la plus accessible possible, en ce compris aux personnes sourdes ou malentendantes.

Bénédicte LINARD, Ministre de l’Enfance et des Droits des Femmes en Fédération Wallonie-Bruxelles
Christie MORREALE, Ministre de la Santé et des Droits des Femmes en Wallonie
Nawal BEN HAMOU, Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances de la Région de Bruxelles-Capitale
Barbara TRACHTE, Ministre-Présidente du Collège de la Commission communautaire française