Les vacances, est-ce bien le moment pour apprendre ? C’est le défi qu’ont relevé des professeur-e-s de sciences en lançant l’asbl Ose la science, voici une vingtaine d’années. Ce mot  » science  » enclenche souvent une grimace chez les jeunes. Mais ces enseignants enthousiastes et motivés sont attentifs à exploiter le capital curiosité des enfants pour susciter leur envie de pratiquer des expériences scientifiques hors du cadre scolaire. Dans cette promotion des sciences, où sont les filles ?
Les grandes vacances et leurs multiples stages : badminton, dessin, cirque… Et pourquoi pas des sciences ? Lors des dernières vacances de Pâques, nous avons rencontré une quinzaine d’enfants entre 10 et 14 ans, intéressés par un stage intitulé  » Les secrets de la physique « . Ce qui leur est promis ? Des expériences sur des phénomènes de la vie courante comme comprendre pourquoi certains objets tiennent en équilibre ou le mouvement de la trajectoire d’un ballon jeté dans la cour ! Demain, ils lanceront des fusées avec de l’eau !
Pour le moment, chaque enfant est à sa table de travail dans le laboratoire du collège Saint-Servais, à Namur…
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2017_25_sciences_filles _GU